Des choses dans le désordre, comme ça vient dans ma tête !

* demain c'est l'heure du premier bilan, j'ai hâte. J'espère que ce sera positif. En tout cas, mon fitchart est très joli !

* demain aussi, c'est mon premier cours de langue des signes, enfin ! J'ai hâte de commencer.

* je stresse un peu parce que... (attention grand déballage) : j'ai un collègue que j'aime bien. Non seulement je l'aime bien (il est rigolo, très sympa, plutôt mignon) mais en plus je l'aime bien. Je me verrais bien passer plus de temps avec lui, aller me balader, faire des câlins et des câlins. Oui, sauf que... ben il n'est pas célibataire (ceci dit, même s'il ne l'était pas, y'a une chance sur à peu près 1 million que je lui plaise). Samedi soir, nous étions invités chez lui (et sa copine donc). J'ai déjà rencontré sa copine, et je l'aime bien. Elle est mignonne et gentille et ils vont bien ensemble. Donc bon. J'ai passé une super soirée, mais... vers la fin de soirée il y a eu un changement très sensible d'atmosphère de sa part. Et je ne sais pas si je suis parano mais même si j'ai fait attention, j'ai peur qu'elle se soit rendue compte que son chéri me plaît. Et forcément, ça m'embête parce que :

  • je n'ai absolument aucune intention de tenter ma chance avec lui : même si je ne peux pas contrôler mes sentiments (hélas), il est hors de question que je tente quoi que ce soit avec quelqu'un qui n'est pas libre. C'est tout simplement contraire à mes principes.
  • d'autant que je l'aime bien, elle. J'ai aucune envie de lui faire du mal et de faire quoi que ce soit pour la blesser
  • et que j'aime bien la relation que j'ai avec lui, même si dans l'idéal j'aurais aimé plus, comme ce n'est pas possible, je me contente de ce que j'ai et c'est très bien comme ça, et je n'ai pas envie que notre relation change en négatif.

Enfin bon, si vraiment elle a remarqué, je le saurai bien assez tôt. Mais du coup, je stresse un peu.

* les travaux avancent petit à petit (j'ai acheté un appartement il y a peu), mais j'ai l'impression de ne pas en voir le bout. Enfin, je vois la partie ménage se rapprocher à grands pas, et ça ça me soûle : je déteste faire le ménage.

* j'ai des envies d'été là. De soirées à la plage, de barbecues, de terrasses... Viiiiiiiiiiiiiiite !